Academic Programme for the Visit by Prof. Mourad Yelles Prof. Mourad Yelles, a specialist on the oral literature of the Magreb, will be visiting Malta on behalf of INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales, Paris) between April 19 and 26. He will be giving a series of lectures in English as detailed below. A short CV is also included.

Wednesday 20 April at 2.00 p.m. (GW 114)   The female repertory

Thursday 21 April at 12.00 (GW Hall B1)   Contemporary Production: the Theatre and song

Friday 22 April from 10.00 to 12.00 (LC 127)  Languages, cultures and Society in the Magreb

Monday 25 April at 10.00 (GW 114)   Literary forms and genres in the Magreb
 
Monday 25 April at 12.00 (Maths and  Physics 216)   The Magrebinic and Andalusian repertories

Fiche bio-bibliographique

Mourad Yelles est né à Sidi-Bel-Abbès (Algérie) le 1er janvier 1951. Après des études de lettres à l'Université d'Alger, il se spécialise dans la recherche sur la tradition orale maghrébine et soutient en 1978 une thèse de 3ème cycle sur la poésie féminine traditionnelle à Tlemcen (Paris 3). De retour à Alger, il rejoint le Département de français de l'Institut des Langues Etrangères de l'Université d'Alger où il enseigne jusqu'en 1994. A partir de cette date, il occupe diverses fonctions pédagogiques au sein des universités Paris 8 et Paris 3. Il enseigne actuellement à l'Institut Maghreb-Europe (Paris 8) et à l'INALCO.

Spécialiste des littératures maghrébines (orales) et francophones, il a publié des ouvrages et de nombreuses études en littérature comparée et en anthropologie culturelle : Le Hawfi. Poésie féminine et tradition orale au Maghreb (Alger, OPU, 1990), Les Miroirs de Janus. Littératures orales et écritures postcoloniales (Alger, OPU, 2002) ; (ss la dir.) Habib Tengour ou l'ancre et la vague. Traverses et détours du texte maghrébin (Paris, Karthala, 2003) ; Les Fantômes de l'Identité. Histoire culturelle et mémoires algériennes (Alger, éditions ANEP, 2004), Cultures et métissages en Algérie. La racine et la trace (Paris, L'Harmattan, sous presse).

Par ailleurs, parallèlement à ses activités de recherche, il poursuit un projet d'écriture qui a déjà donné lieu à quelques publications dans des revues (Algérie Littérature/Actions, Phréatique, Le Jardin d'essai, Estuaires, Po&sie) ou dans des recueils collectifs (Pour Nedjma, Femmes de Timimoun, La Cendre des mots).