Please use this identifier to cite or link to this item: https://www.um.edu.mt/library/oar/handle/123456789/22823
Title: Malte : carrefour des cultures Arabe, Latine et Anglo-Saxonne
Other Titles: Mediterranee et ses cultures : etudes reunies par Evelyne Berriot-Salvadore
Authors: Cassola, Arnold
Keywords: Civilization -- History -- Malta
Cultural pluralism -- History -- Malta
Linguistics -- Malta -- History
Issue Date: 1992
Publisher: Les Editions du Cerf
Citation: Cassola, A. (1992). Malte: carrefour des cultures Arabe, Latine et Anglo-Saxonne. In E. Berriot-Salvadore (Ed.), La MediterranĂ©e et ses cultures : etudes reunies par Evelyne Berriot-Salvadore (pp. 141-153). Paris: Les Editions du Cerf.
Abstract: La position geographique du petit archipel maltais (population actuelle : 350 000 habitants ca.), qui est situe juste au centre de la mer Mediterranee, a eu une influence considerable non seulement sur I'histoire de l'ile mais aussi sur sa formation culturelle. La presence des Carthaginois, des Romains, des Arabes, des Chevaliers de Saint-Jean, des Anglais etc. est attestee par les vestiges archeologiques, I'architecture typique, les plats traditionnels mais aussi par certaines coutumes populaires. Les maisons construites en pierre-ocre calcaire et aux toits plats sont typiques de la culture arabe ; la peinture, la sculpture, la musique sont ciairement influencees par les ferments artistiques de la voisine peninsule italienne; Ie the a huit heures du matin et acinq heures de l'apres-midi est un heritage de la presence anglaise. Les cultures latine, arabe, et anglo-saxonne ont joue un role essentiel dans l'ile. L'exemple Ie plus representatif du melange de ces trois cultures se retrouve dans la langue maltaise. En effet, Ie maltais, qui est la seule langue semitique europeenne, comprend des elements Iinguistiques arabes, italiens et anglais. Le fondement de la langue maltaise date de I'occupation de l'iIe, de 870 a 1090 apres J.-C., par les Aglabides, venus de Sicile. La seconde latinisation de i'ile, commencant avec la conquete normande de 1090, a entraine une forte introduction d'elements siciliens dans la langue locale de Malte. Au quinzieme siecie, bien que les langues administratives fussent Ie latin et Ie sicilien, la plus usitee restait Ie siculo-maltais qui avait etabli de fortes racines dans l'ile.
URI: https://www.um.edu.mt/library/oar//handle/123456789/22823
Appears in Collections:Scholarly Works - FacArtMal

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
La Mediterranee et ses cultures.pdf2.02 MBAdobe PDFView/Open


Items in OAR@UM are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.