Please use this identifier to cite or link to this item: https://www.um.edu.mt/library/oar/handle/123456789/12992
Title: La notion de spatialisation dans le discours mystique : l’exemple de la Bienheureuse Élisabeth de la Trinité
Authors: Camilleri, Ludwig
Keywords: Elizabeth of the Trinity, Saint, 1880-1906. Lettres du Carmel -- Criticism and interpretation
Carmelite Nuns -- Fiction
Discourse analysis, Literary
Style, Literary
Issue Date: 2016
Abstract: Dans sa correspondance, Élisabeth se distingue par son point de vue sur la vie et sur le divin. Si nous observons que son discours est qualifié comme mystique, il faut analyser l’influence de l’espace énonciatif qui est à la source de son discours. En s’appuyant sur une théorie philosophique concernant l’espace sacré et l’espace profane, nous étudierons les caractéristiques qui distinguent un espace énonciatif d’où provient un discours spirituel d’un espace énonciatif d’où provient un discours laïque. Si cet espace n’est pas physique, mais plutôt discursif, il est logique d’assumer que c’est par un acte discursif qu’il est construit et consacré. Comment Marguerite interprète-t-elle les sources énonciatives différentes dans le discours de sa soeur ? Quel est le lien entre le discours mystique d’Élisabeth et l’acte qui construit un espace énonciatif mystique chez Marguerite ? Pour analyser les effets de ce jeu entre les correspondants au niveau du discours, nous emploierons la théorie de l’énonciation. Les aspects différents de cette théorie nous aident à poser certaines questions pertinentes. Comment l’instance énonciative estelle représentée en discours ? C’est la théorie des indices de l’énonciation qui entre en jeu. Si le texte consiste en plus d’un seul type de discours, comment s’enchaînent l’un avec l’autre d’une façon que chaque type reste discernable ? Ici, il faut se référer à la théorie de la polyphonie discursive. Quel rôle Marguerite joue-t-elle en tant que coénonciatrice ? Cette question nous mènera vers la théorie de la coénonciation. Si l’espace énonciatif spirituel est construit par un acte discursif, nous verrons aussi en quoi cet acte se rapproche à la notion d’actes de langage. En quoi alors notre étude incorporera des aspects stylistiques, philosophiques, théologiques et linguistiques? Aucun domaine ne sera privilégié, chacun sera employé d’une façon qui montre sa valeur analytique propre. Avant d’aller au coeur de notre étude, il sera utile de préciser certains concepts majeurs de notre sujet.
Description: B.A.(HONS)FRENCH
URI: https://www.um.edu.mt/library/oar//handle/123456789/12992
Appears in Collections:Dissertations - FacArt - 2016
Dissertations - FacArtFre - 2016

Files in This Item:
File Description SizeFormat 
16BAFRE004.pdf
  Restricted Access
1.03 MBAdobe PDFView/Open Request a copy


Items in OAR@UM are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.